So en illusion

Pour les 100 mots de la consigne 515 de Kaléïdoplumes sur le thème de l’imaginaire.

J’ai encore rêvée d’elle, de ma main dans la sienne, de mes bras autour de ses hanches. De nos baisers tendres. Nous allions de Saint Germain à Saint Malo, papotant des mêmes horizons.

Elle disait garçon, je répondait fille et toujours ses yeux brillants d’une larme de joie.

J’écoutais son rire en emmêlant mes doigts dans ses cheveux. Je buvais ses mots comme une liqueur spirituelle. J’imaginais son âme sensuelle, j’imaginais mon âme sans aile. J’ai rêvé de ses mains, de son sourire et je reste les yeux fermés pour garder son image.

Je l’ai aimée, mais So n’existe pas

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet