samedi 16 février 2008

Un tag

A mon tour d’être “tagué” (en voilà un vrai beau néologisme ou franglisme). Qu’est-ce que cela peut bien signifier ? J’ai été étiqueté ou ferré, on me pêche comme le premier poisson venu ? avec, ce que Valclair appelle un hochet, ce qui me semble est un très bon descriptif …
Soit ! je m’en vais disserter sur le sujet proposé. Ces Images naïves sont elles le reflet de leurs auteurs, ou une projection de leurs paraitre ?

A la demande unilatérale de Pati (pour toute réclamation, voire avec la sus-dénommée Pati). Aujourd’hui, il s’agit d’histoires de choses sans importances, dont voici le principe :

Citer le blog qui vous a lancé dans le jeu, redonner le règlement, mentionner six choses sans importance sur soi puis trouver six autres personnes auxquelles passer le jeu et les en prévenir.


  1. Je n’achète que des DVDs de séries télévisées des années 70 et 80 … les seules qui méritent le qualificatif de “cultes”, dans le sens ou certaines ont eu un succès moyens à leur sortie, mais ont perduré sur quelques années et sont devenues des références culturelles de leurs époques en restant dans les mémoires populaires.
  2. J’aime la pluie, sauf quand il fait trop froid … Mais qui me dira le contraire, personne n’aurais idée de sortir par plaisir dans le froid, n’est-ce pas ?
  3. Les soldes … ce qui tombe à point vu qu’elles s’achèvent aujourd’hui (samedi 16 février). Ou quand les marchands installent un temple de carton pâte, pour attirer le pécheur en devenir, pour ne pas dire le pigeon perpétuel …
  4. Je me trouve un point commun avec Valclair dans le sens ou je n’aime pas danser et peut-être pour les mêmes raisons …
  5. Ce qu’il y a dans mon assiette, à partir du moment ou c’est comestibles, bons et le moins industriel possible … ce qui commence à faire beaucoup pour ce qui d’être sans importances.
  6. Vous êtes priés de ne point me réveiller lors de vos occupations ou ablutions matinales ! Le oueb ayant cet avantage de ne pas propager tous ces bruitages. Je tolèrerais dans certaines circonstances le bruit et l’odeur d’une bonne bouilloire accompagnée de sa théière parfumée … Qu’on se le dise …


Il me faut aussi passer ce relais virtuel. Donc, de mon chapeau magique, je sors les noms de … roulements de tambour … Zel, Nan’, Pomme, l’Araignée, Cassymary (trop tard), Ciel Bleu (trop tard aussi) et Mégarde

lundi 22 mai 2006

Moi et moi, et moi émoi

Avec l’invitation de Nan’, ma voilà à répondre à quelques questions plus indiscrète les unes que les autres. Il va de soi, qu’après avoir lu Nan’, Pati et La miss Groggy, mes réponses vont être un peu influencées.

Vos amis et vous :
Un peu de partage, quelques regards, beaucoup d’histoires, de questions, de mots et de silences.

La famille et vous :
Pas très grande et pourtant très éparpillée, résultat, j’entends plus souvent parler de celle des autres que de la mienne.

On choisit ses amis, pas sa famille. Verdict :
A la fois vrai et faux.
On ne choisit pas sa famille, mais la famille c’est aussi soi-même; on ne la choisit pas, elle ne nous choisit pas, mais on s’influence mutuellement. La famille, c’est aussi celle qu’on se fait en choisissant ses amis, sachant que c’est aussi eux qui nous choisissent.

Deux choses que vous aimeriez que l’on cesse de rabâcher :
« Mais non, tu es aussi intelligent que les autres … », ah oui, les autres …
« Tenez, les loulous, j’ai du boulot pour vous … » bah ça tombe bien, il y a encore une pile près à le recevoir, pi j’suis pas ton loulou !

Deux choses que vous aimeriez entendre :
Joker, si je les raconte, ils n’auront plus le même charme, le même pouvoir …

Deux de vos contradictions :
Je n’aime pas être seul, mais je n’aime pas sortir, ou l’inverse.
Le reste, aucune idée ou pas les mots pour le dire. pi si j’veux d’abord :p

Vous dans un an :
Je ne sais même pas dans trois mois, alors un an …

La voyance et vous :
Attendez, je sors mon dictionnaire … ah vi … euh … ça existe encore ce truc ?

Dernière gaffe à votre calendrier :
Avoir vainement essayer d’inviter quelqu’un a un moment de sa vie fort mal choisi.

On a tous une petite part de démon en nous, vous aussi. Si l’on vous dit : “allez y, là maintenant, vous pouvez faire la plus grosse bêtise que vous rêvez de faire, mais que vous côté ange vous interdit” :
Cambrioler la banque de France ou devenir petite souris et envahir l’intérieur de quelques charmantes dames …

Imaginez que vous êtes ce petit démon et demandez à cinq personnes de vos liens de répondre à ce questionnaire :
Je suis un vrai démon, donc, ce sera personne
les principaux intéressés ayant déjà répondus, je vais me faire un devoir de ne rien demander et ainsi briser cette chaîne virtuelle, na !

jeudi 27 avril 2006

Pattes de velours

Après un tour sur le blog de Pati et ses (mé)faits et gestes, je me décide à porter ma contribution. A pattes de velours je m’approche.

Lire la suite...

samedi 16 juillet 2005

Petits plaisirs futiles mais indispensables

Je fais comme Anges et Démons et à la demande générale de Nan'

Mes petits plaisirs à moi :

  • commencer par la mousse du café
  • lire quelques blogs
  • écouter certaines voix (dont quelques unes que je n'entends que trop rarement)
  • tournicoter des anglaises
  • dormir
  • décoller les étiquettes des bouteilles d'eau gazeuse et les recoller à l'envers
  • l'odeur de l'orage juste avant qu'il n'arrose le monde
  • faire des bises à l'oeil, voir même aux deux ou à volonté (expression "empruntée" à Bernard Lenoir sur France Inter) *


petite bouteille d'eau badoit avec une étiquette à l'envers

Et je transmet à mon tour vers Pati en esperant qu'elle ne soit pas partie trop loin, pour nous parler de son figuier.

* correctif du 17 juillet, grâce à Nan' qui me ramene les quelques neurones que j'oublie un peu partout.