samedi 1 septembre 2007

Les sept Moi

Une Fleur m’a proposé d’écrire sept révélations. Elle appelle ça un chat, soit, un chat avec une Fleur ou une fleur avec un Chat, certes, c’est toujours mieux qu’une Feuille avec une Fleur.
Non, non, correction, c’est elle le chat, ou plutôt c’était elle. Hum, il y a comme une histoire de vacances dans l’atmosphère. De vacances et même de safari, de mieux en mieux, avec une chasse au renardeau en prime ?
D’ailleurs, ai-je bien lu, renardeau ou renard d’eau ? Zel, pourras tu m’éclairer à ce sujet ?
Vous prendrez bien une tasse de thé ?
Qu’est-ce que j’entends, que ce serai moi le chat à présent ? Siamois de Perse ou perché sur une gouttière ?
Qui parle de sativa ssp. indica quand il ne peut s’agir que de Camellia sinensis ?

Oui, d’accord j’arrive au sujet du roi, c’est à dire moi :

  • Il m’arrive de faire les choses à l’envers et depuis je confonds régulièrement ma droite et ma gauche ou je dis à droite toute en passant l’arme à gauche. Certains me disent que c’est un mauvais présage, comme si j’en avais l’âge. En d’autres circonstances, j’écris mes lettres en montant quand le commun des mortels les descends.

Je ne sais, d’ailleurs, toujours pas comment tenir un club de golf ou une épée à deux mains.

  • Vous faites comme vous le voulez, ce n’est pas moi qui ira ramasser les petits pois.

Pendant ce temps, j’irais me servir dans l’assiette de Fleur en les piquant délicatement avec la pointe d’une fourchette. C’est un peu plus long, mais moins risqué. moi en 7 mots

  • G.P.S. ? ou Gepeto ?

Les deux mon capitaine, tant qu’on ne sors pas d’une ville avec un bon plan à portée de la main.

  • J’ai fait un rêve dans lequel j’apprenais à compter. A chaque fois, je comptais des mois. Je m’arrêtais au septième et j’attendais … Je ne sais pas ce que j’attends, peut-être une Juliette ?

C’est un peu tiré par les cheveux, n’est-ce pas …

  • I’m a poor lonesome cowboy …

2008, oui … m’en fait non … je vais regarder mon agenda, mais il me semble que j’ai piscine …

  • J’ai découvert, il y a quelques temps qu’une guerre impitoyable se déroulait à l’abri de nos regards, ou presque. Aucune des grandes chaînes de télévisions nationales n’en parle ou ne montre la moindre image, mais là, à quelques mètres, voir à quelques centimètres de votre clavier, une lutte sans merci ni prisonnier entre Pholques et Tégénaires au détriment de ces dernières qui pourraient bien disparaître.

Un génocide est en cours et tout le monde s’en moque

  • Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, J’ai un enfant à la place du cerveau. Il a son propre cerveau, mais comme il n’a pas assez de place dans le mien, il fait quelque fois des bétises


Bon, c’est un chat ou un bébé ? Je n’y comprends rien et je ne vais pas me débarrasser d’un bébé avec l’eau du bain, non mais !