Mot-clé - Existentiel

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 8 mars 2007

Le môme

Croisé un soir de métro.
Une jeune maman africaine prépare le gouter d’anniversaire de son bambin. Bambin plus préoccupé par la liste de ses copains et la recherche de ses feutres de couleurs que par de quelconques préparatifs …

- C’est qui Matisse, ça s’écrit comment ?
- C’est un enfant.
- Il est noir ?
- Qui est Kevin ?
- C’est un petit garçon.
- Il est dans ta classe ?

Et ainsi de suite pendant quelques stations. J’ai bien cru un instant que la maman allait découvrir le nom de l’amoureuse de son gamin, mais non, peut-être encore trop tôt …
Par contre, dans quel sens faut-il comprendre la question “Il est noir ?”
Y aurait-il une pointe de racisme dans le sens où il ne faudrait pas d’enfant blanc ? Je ne le pense pas, je n’espère pas non plus ; je pencherais plus pour le lapsus de la maman qui essai de connaitre les copains de son enfant, mais cela restera un mystère.
Chatelet arrive avec une grande liste de gamins à inviter…

jeudi 21 septembre 2006

Une âme sous la pluie

Pati nous invitais, dans son face à face avec l’océan, à écouter les vagues et découvrir le pouvoir de celui-ci sur elle.
Moi, je vais plutôt vous proposer d’écouter la pluie sous ma terrasse couverte.
Installez-vous confortablement. Nan’, la balancelle devrait te convenir, elle ne grince plus. Pati, je suis désolé, mais le figuier n’est pas assez grand pour t’abriter, peut-être préféreras-tu une chaise longue à la place. Je vois que certains ont préférés laisser dormir le greffier … il sait pourtant choisir le meilleur fauteuil. Le fond de l’air es juste assez frais pour nous tenir éveillé et le thé nous apporteras de quoi remplacer les odeurs effacées par la pluie.
sous la pluie Ecoutez le frémissement des feuilles sous la pluie, comme des milliers de voix racontant chacun de nous, chacune des âmes vivant sur terre. Ecoutez la ouvrir une fenêtre sur nos propres pensées, elle devient le miroir de notre « moi » intérieur, celui qu’on ne partage jamais. Le temps s’est arrêté, il ne reste plus qu’a se laisser entraîner par ce bruissement.
Approchez vous de lui, jusqu’à ce qu’il devienne comme une toile où déposer ses pensées les plus secrètes, ses rêves les plus profonds. Laissez les vous submerger, vous êtes libre, léger. Laissez la pluie vous entourer de son cocon protecteur. Elle ne vous jugera pas, mais vous invitera à avancer simplement. Rien n’a plus d’importance que vous même et votre volonté de vivre, même enfoui au plus profond de votre consciente.
Demain est un jour nouveau.

pluie et soleil La forêt se réveillera, libérant toutes une myriade de bruits et d’odeurs nouvelles qu’elle gardait cachée dans son coeur et que la pluie ira dévoiler. A vous de choisir ce qui sera vous, choisir la vie qui ira avec. Laissez vos pensées puiser au plus profond de votre âme et vous montrer le chemin de ce renouveau.
Un volcan s’éteint, un être s’éveille.
La pluie aussi est immortelle et peut-être un jour vous débarrassera-t-elle de vos soucis comme elle glisse sur les feuilles des arbres

Précision : la peinture, en bas, intitulée “Pluie et Soleil” est de Didier Weissenstein

dimanche 26 juin 2005

Noir et sans sucre.

Pour vous rendre à Austerlitz, changez à Champs-de-Mars.
Pour aller à Père-Lachaise, empruntez la correspondance à La-Chapelle.
Pour voyager jusqu’à la morgue, changez de corbillard …

Pour allumer la télé, débranchez votre cerveau …

Plus de sucre pour votre café?
Ne paniquez pas, viagxomil est là …

Prévu pour le transport de 550 passagers. On dénombre officiellement 1034 passagers après l’escale de Carabane. Plus tard, on apprendra qu’ il y avait en fait 1863 personnes à bord. Fin septembre 2002, le Joola effectueras son dernier voyage entre Casamance et Dakar …

“Cap sur une île qui va vous changer d’Entassez-vous-les-bains.”

“Les MST vous inquiètent, le VIH vous fait peur; alors, sortez protégé, n’oubliez pas votr…”

Coupez! Ca ne va pas, on la refait, elle est trop longue …


Bienvenue sur la ligne de la vie, la seule ligne qui peut vous sauver! Car n’oubliez pas, la vie n’est qu’une illusion de l’esprit!
Votre fils se drogue, tapez 1.
Votre fille veut s’enfuir avec son dealer, tapez 2.
Votre mari part faire un stage intensif en Afghanistan, tapez 3.
Votre femme sort de St-Anne, tapez 4.
Votre amant sort avec votre fille, tapez 5.
Votre maîtresse est couverte de rustine, tapez 6.
Vous êtes mort, ne quittez pas, un conseiller va vous répondre, ne quittez pas, un conseiller va vous répondre, ne quittez pas, un conseiller va vous répondre …

Mais surtout … n’appelez jamais Beetlejuice.

mercredi 22 juin 2005

D'un clic ...

D’un clic je décide si elle existe, d’un clic je la fais disparaître. Un clic, une sardine; un autre clic, un morceau de sucre …
Avec quelques clics, je fais apparaître une créature, je lui donne une existence. Et j’insiste bien, “exister” et “disparaître” et non vivre ou mourir. Ce qui ne vis pas ne peut mourir et ce qui ne peut mourir n’a pas de vie.
J’élève une créature virtuelle…
Comme tous les être vivants, elle grandit, évolue, se transforme et disparait. Comme tous les objets, elle est incapable de produire une autre créature semblable à elle-même. Comme tous les objets, elles ne peut que subir son environnement; environnement entiérement produit par … un programme informatique, donc par un être humain.
Plaisir, jouissance du pouvoir; c’est moi qui décide de son avenir, exister, disparaitre, manger, se battre …

Créatures virtuelles, veau, vache, cochon, licorne, pinguin, pirate, et autre artefacts, vénèrez moi, obéissez moi … car je suis dieu

Et avec des humains, c’est pour quand ? A moins que …

samedi 18 juin 2005

Patience

S’arrêter sur le trottoir du monde … voir le monde à sa porte, à la portée d’une main inaccessible. S’oublier pour mieux écouter le monde, un monde sourd à ses propres mots. Où ses maux ne sont que des mots dans le grand journal d’un créateur farfelu. S’asseoir dans un coin du monde et n’écouter que ce morceau de monde intime et personnel, se reposer dans ses rêves intérieurs …

dimanche 12 juin 2005

Fraicheur pour 2 calories.

Tic tac tic tac tic tac. L’horloge inlassablement répète le même discours. Après le tic arrive un tac précédant un tic lui-même ouvrant la voie pour un nouveau tac. Mais entre le tic et le tac, n’a-t elle rien à dire? Que nous raconterait elle de ce temps qui passe ? Que deviendrons nous si un jour, ou une nuit subrepticement, elle décidait de ne plus faire tic après un tac?

vendredi 10 juin 2005

Le ciel est -il bleu?

Et pour quoi dit-on qu’un bleu peut etre “ciel” Le ciel n’est-il pas multicolore? De bleu clair, il peut devenir bleu foncé. Blanc sale un jour, gris le lendemain voir même completement noir de perdre la lune de ses nuits. Devenir d’un rouge flamboyant sous les caresses d’un soleil couchant et se réveiller le matin avec le rose d’un soleil calin . De temps en temps orange ou mauve, n’y aurait-il que le vert qui ne conviendrait pas à cet arlequin ?

page 2 de 2 -