lundi 4 août 2008

Demain je meurs

[caption id=”” align=”alignleft” width=”135” caption=”Bleeding hearts by Chidi Okoye in adult emotion (modernartimages.com)”]Bleeding hearts by Chidi Okoye in adult emotion (modernartimages.com)[/caption] Demain ou après-demain, qu’importe … Mourir et peut-être renaître … ou pas Ni gaz, ni lame, pas d’oeillères ou camisole chimique Juste en tournant une page Une page du chapitre 35 Je ne sais plus quoi écrire sur un livre dont je ne suis que le personnage principal. Il s’écrit sans moi. Il est noir de son encre et je ne vois que des pages blanches. Il y en a plus lourdes que d’autres, j’aimerais ne plus avoir à les tourner. L’une après l’autre, elles n’attendent pas, n’écoutent pas, froides, imperturbables. L’histoire ressemble à tant d’autres histoires, simples, fluides, banales, sans histoires. Elle en croise d’autres, continue à vivre, se mèlange, sourit, avance avec légéreté, gaité. Fleur bleu un jour, amant un autre, triste le lendemain, quelques fois joyeux, d’autres en colère.

Retenir ces pages comme on retient une main qui se sauve. Tout cela éphémère. Si proche et pourtant si loin. Je regarde danser ses mains songeur, rêveur …

L’accompagner est une utopie …

Chaque page une petite mort …

La bombe humaine, c’est toi elle t’appartient. Si tu laisse quelqu’un prendre en main ton destin, c’est la fin …

mardi 18 mars 2008

Amer

C’est pas l’homme qui te rends amer,

C’est pas l’homme qui prends la femme

C’est la mer qui t’rends homme !

C’est la femme qui fait l’homme !

Comme une femme parmi les plis et les reflets de pourpre et de turquoises , draps de soies au soleil couchant. Sirène parmi les dauphins ou futur reine au royaume du silence.

Amertume

Amer, tu me tends une perche. Je prend un filet et découvre ta côte, ton golfe.

Ah ! il est fier ce golfe aux eaux claires, à l’abri du mont et de ses montgolfières.

Capitaine d’une coque de bois en barboteuse.

Pirate en panier d’osier suspendu aux rêves.

Va, cours, vole ! La femme attends !

Oh capitaine, mon capitaine ?

Le destin est …

Le grand Large sera …

Capitaine ou bien cheftaine

Ballon ou Goélette

seule maître à bord …

lundi 5 novembre 2007

Le cycle

Tous les jours et sans relâche, tu cours, après le temps, après les bus, tout seul ou entre amis, en ville, à la campagne, apparemment sans but ou presque. Tu avance pour fuir le jour de ta naissance, quand il a fallu quitter ce cocon doux et chaud, seul lieu ou l’insouciance est unique vérité, partage privilégié, exclusif et charnel avec sa mère.

Lire la suite...