Amer

C’est pas l’homme qui te rends amer,

C’est pas l’homme qui prends la femme

C’est la mer qui t’rends homme !

C’est la femme qui fait l’homme !

Comme une femme parmi les plis et les reflets de pourpre et de turquoises , draps de soies au soleil couchant. Sirène parmi les dauphins ou futur reine au royaume du silence.

Amertume

Amer, tu me tends une perche. Je prend un filet et découvre ta côte, ton golfe.

Ah ! il est fier ce golfe aux eaux claires, à l’abri du mont et de ses montgolfières.

Capitaine d’une coque de bois en barboteuse.

Pirate en panier d’osier suspendu aux rêves.

Va, cours, vole ! La femme attends !

Oh capitaine, mon capitaine ?

Le destin est …

Le grand Large sera …

Capitaine ou bien cheftaine

Ballon ou Goélette

seule maître à bord …