A ses pieds

- Prends une chaise ou assied toi par terre ! - Par terre, si ça peut être à tes pieds. - Quelle idée, si tu crois que je te laisserais tirer mes bas de laine. - A défaut de jupon, je te chiperais tes lacets, je te déchausserais faute de te détrousser, j’attraperais tes pieds comme je le ferais de tes hanches et de tes mollets, l’amant d’un jour je serais. - Ose mon bichon et embrasse mes pieds si l’envie t’en prend, mais de mes jambes tu n’en verras pas plus ! - Ni aujourd’hui, ni demain, mais prends garde à tes robes légères qu’à tes pieds de nouveau je ne tire les bas de soie.