Il était une fois

... ils vécurent heureux et eurent beaucoup de petits enfants.

Mais en ces temps là, la vie était plutôt précaire, les épidémies fréquentes et la médecine balbutiante. Beaucoup d'entre eux disparurent dans leurs premiers jours, trop jeunes pour que leur souvenir nous soit parvenus. Quelques érudits en ont découvert des fragments de témoignage, mais tout cela est si tenu, si fragile ...

Il est un autre fléaux impardonnable venant entre deux épidémies. De nombreuses croisades contre les grecs, les romains ou les wisigoth prélevèrent aussi leurs parts dans cette population. Ces guerres répétitives diminuèrent encore le nombre de descendant de nos héros déjà bien âgés et fatigués.

De toutes cette descendance il ne nous reste que peu de choses. Si peu que je dirais que c'est notre bien le plus précieux. 26 petits être et quelques souvenirs d'une fine porcelaine littéraire. 26 petites lettres qui font avancer le monde, lentement mais surement ; lentement mais aussi surement que César a conquis la Gaule ou Alexandre le Grand la méditerranée, Napoléon en Égypte.

26 aujourd'hui ... mais demain ? 25 ? 10 ? 3 ? comme le mot fin ... Quoique ... il reste quelques accents ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet