D'un clic ...

D’un clic je décide si elle existe, d’un clic je la fais disparaître. Un clic, une sardine; un autre clic, un morceau de sucre …
Avec quelques clics, je fais apparaître une créature, je lui donne une existence. Et j’insiste bien, “exister” et “disparaître” et non vivre ou mourir. Ce qui ne vis pas ne peut mourir et ce qui ne peut mourir n’a pas de vie.
J’élève une créature virtuelle…
Comme tous les être vivants, elle grandit, évolue, se transforme et disparait. Comme tous les objets, elle est incapable de produire une autre créature semblable à elle-même. Comme tous les objets, elles ne peut que subir son environnement; environnement entiérement produit par … un programme informatique, donc par un être humain.
Plaisir, jouissance du pouvoir; c’est moi qui décide de son avenir, exister, disparaitre, manger, se battre …

Créatures virtuelles, veau, vache, cochon, licorne, pinguin, pirate, et autre artefacts, vénèrez moi, obéissez moi … car je suis dieu

Et avec des humains, c’est pour quand ? A moins que …

Commentaires

1. Le mercredi 22 juin 2005, 21:10 par Nan'

On appelle ça des votes...

2. Le mercredi 22 juin 2005, 21:28 par Feuille de thé

Nan' ! quel surprise ... Pile poil au moment ou j'ecris l'article et avant de finir sa mise en forme. Quel impatience ;-) ou serais-je déjà une star?

3. Le jeudi 23 juin 2005, 15:38 par Nan'

Je suis ta premiere fan, Feuille !