Passage pas sage

Billets indiscrets et très peu sages

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 18 septembre 2006

Satin et flanelle

Pas sage coquin pour répondre à une consigne peu ordinaire (29ème) de Paroles Plurielles :

Elle est apparue comme dans un rêve, en robe de satin noir. Elle demandait du sel ou des allumettes, je ne sais plus.

Lire la suite...

dimanche 17 septembre 2006

Le paquet de chips

Pour l’atelier d’écriture Obsolettres :

Et dire que j’ai failli la manger, là, comme ça, cette chose minuscule. Mais qu’est-ce que ça faisait dans mon paquet de chips, ce truc tout mou au milieu de mes chips si croustillantes ?
J’aurais pu le manger comme un vulgaire morceau de chamallow, sauf qu’on ne trouve jamais de chamallow au milieu d’un paquet de chips, jamais !
C’est malin, tout couvert des épices de mes chips, ça ne ressemble à rien. Regardez-moi ça, tout couvert de poudre brune, ça ressemble à une libellule, une grosse libellule chargée de pollen. Tiens, Ça frétille ! La libellule se réveille ? Ça chatouille, le pollen, surtout quand c’est du pollen d’épices.
Et le vilain crapaud se transforma … enfin presque …
Vous ne devinerez jamais ce que j’ai trouvé dans mon paquet de chips ! Vous ne me croirez jamais si je vous dis que j’ai trouvé une fée, une vrai petite fée, comme la Fée Clochette de Peter Pan. Une véritable fée clochette avec de grande ailes de libellules comme les dessine si bien Loisel.
Si elle pouvait me reposer sur terre … quand elle aura fini d’éternuer …

mardi 16 mai 2006

La fin

C’est à la fin, seulement à la fin que l’on apprend qui est l’assassin.
Alors que dés le début on soupçonne le patron de bar, gros laid et antipathique.
Ce n’est qu’a la fin qu’on découvre que le moine si serviable avec toujours les mots qu’il faut, est en fait un assassin. Non pas un assassin ordinaire, mais l’Assassin parmi les plus noirs. Ce n’est qu’a la fin, qu’on révèle la vérité sur ce moine le plus pervers du moment.

A la Fin ! … pas au début … sinon la fin serait au début …

D’ailleurs, était-il réellement moine ? …

mardi 15 novembre 2005

Suivre ...

Toc toc toc toc toc, à petits pas
Toc toc toc toc toc, quelques pas devant moi
Toc toc toc toc toc, sur le bitume nocturne
Toc toc toc toc toc, en talons aiguilles
Toc toc toc toc toc, troubles et résonance

dimanche 26 juin 2005

Noir et sans sucre.

Pour vous rendre à Austerlitz, changez à Champs-de-Mars.
Pour aller à Père-Lachaise, empruntez la correspondance à La-Chapelle.
Pour voyager jusqu’à la morgue, changez de corbillard …

Pour allumer la télé, débranchez votre cerveau …

Plus de sucre pour votre café?
Ne paniquez pas, viagxomil est là …

Prévu pour le transport de 550 passagers. On dénombre officiellement 1034 passagers après l’escale de Carabane. Plus tard, on apprendra qu’ il y avait en fait 1863 personnes à bord. Fin septembre 2002, le Joola effectueras son dernier voyage entre Casamance et Dakar …

“Cap sur une île qui va vous changer d’Entassez-vous-les-bains.”

“Les MST vous inquiètent, le VIH vous fait peur; alors, sortez protégé, n’oubliez pas votr…”

Coupez! Ca ne va pas, on la refait, elle est trop longue …


Bienvenue sur la ligne de la vie, la seule ligne qui peut vous sauver! Car n’oubliez pas, la vie n’est qu’une illusion de l’esprit!
Votre fils se drogue, tapez 1.
Votre fille veut s’enfuir avec son dealer, tapez 2.
Votre mari part faire un stage intensif en Afghanistan, tapez 3.
Votre femme sort de St-Anne, tapez 4.
Votre amant sort avec votre fille, tapez 5.
Votre maîtresse est couverte de rustine, tapez 6.
Vous êtes mort, ne quittez pas, un conseiller va vous répondre, ne quittez pas, un conseiller va vous répondre, ne quittez pas, un conseiller va vous répondre …

Mais surtout … n’appelez jamais Beetlejuice.

lundi 20 juin 2005

Indiscrete

J'aimerais attraper tes mains
... les attirer vers moi ...
J'aimerais caresser ces mains
... les glisser tout contre moi ...
J'aimerais ...

Tu n'aurais d' yeux que pour moi.
... tes mains sur moi ...
Tu n'aurais de pensées que pour moi
... tes lèvres en moi ...
J'aimerais ...

Corps enlacés
... toi et moi ...
Caresses élancées
... toi en moi ...
J'aimerais ...
... je rêvais ...

mardi 14 juin 2005

Silhouette

De loin je la regarde

…..et elle tire les rideaux.

De jour en jour je la regarde

…..et ne vois que ses rideaux.

D’elle je ne sais rien

…..pas même son nom.

D’elle je ne vois qu’une image

…..fugitive silhouette …