Humeur

Mes sautes d'humeur

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 18 juin 2010

Rire jaune et football

Et un, et deux, et …

Alors ? Où est la suite ?

Mise à jour après le dernier match ce 22 juin 2010 : Ça y est enfin, le troisième est arrivé, certes, ce n’est pas un but (quoique*) …

Allez, pour l’histoire … tous ensemble : Et un … et deux … et trois … défaites …

Je me moque, mais c’est tellement risible.

* je disais quoique puisque qu’on a pu voir le premier et dernier but marqué par l’équipe de France.

jeudi 4 mars 2010

For a cup of tea

It’s time for an other way
Like an american way of dream
Just for a cup of tea, nothing else …

lundi 22 février 2010

Nouvelle fin du monde

Mais pourquoi faut-il que les héros soient aussi jeunes ?

Pourquoi découvrent-ils leurs super-pouvoirs comme ça sans broncher ? Un furoncle sur leur visage serait plus catastrophique que leurs jambes de bouc ou un corps de centaure. Une Furie débarque au XXI ème siècle et ça ne dérange personne. A peine sorti de l’adolescence les voilà propulsés sauveurs du monde, libérant la veuve et l’orphelin, nouvel Hercule, Persée, ou même Thésée, des temps modernes. Du jour au lendemain, enfants quelconques, à peine doués, voir très maladroits pour certains, ils deviennent des surhommes.

J’oubliais, c’est l’époque où le corps change, prétexte à découvrir ces nouveaux pouvoirs surnaturels et les maîtriser en trois égratignures et deux pichenettes. Quels surhommes, de vrais dieux vivants … quoique non, juste demi-dieux cette fois. C’est aussi le moment des romances toujours vendeuses. Les deux amoureux, comme d’habitudes sauvent le monde pour préserver l’avenir de leurs futurs enfants contre les méchants communiste (que dis là, c’est périmé, les rouges ne menacent plus les États-Unis depuis longtemps grâce au sénateur McCarthy)

Tant qu’à faire, autant faire dans le grandiose avec des dieux et des demi-dieux ; quoi de mieux pour détruire et sauver le monde ? Revisitant au passage quelques figures mythologiques. Méduse est toujours aussi perfide et pétrifiante, le minotaure une formalité, l’Hydre à trois tête à peine mieux ; et que dire de l’entrée de l’Olympe ? au sommet de l’Empire State Building, avec ascenseur monseigneur … so kitsch.

Bref dans le plus pur style péplum, Hadès veut la place de Zeus quitte à détruire l’humanité pour cela. Rassurons-nous, le gentil gagne toujours à la fin, l’honneur et l’humanité sont saufs …

Vous l’aurez certainement compris, j’ai regardé Percy Jackson et je n’ai pas aimé. Je reprendrais bien une fleur de lotus.

mercredi 1 avril 2009

Dernier

poisson d'avril 2009

mercredi 8 octobre 2008

J'y suis

Je regarde dans le rétroviseur temporel, juillet 2007.
J'ai toujours pensé qu'un service de support technique est inaccessible à un simple technicien, même avec un BTS.

Il y a 15 mois je finissais une mission de technicien, avec une étiquette , un brin surfaite, d'expert technique. Je me préparais à prendre une nouvelle mission de technicien chez un autre client, prolongation classique d'un plan de carrière classique.

J'ai encore 1 mois à faire et un reponsable d'une équipe support me fait savoir qu'il veut me voir.
Oui, pourquoi pas ...

Sortir, 20 mètres de trottoir, 1 étage, et me voilà dans son bureau ... 1 heure, entretien pour la forme, le besoin est urgent, je suis disponible dans des délais idéaux ; 1heure pour réflechir et donner une réponse. Ma SSII sera avisée plus tard, le temps de formaliser l'affaire

Cela fait donc 15 mois que j'ai rejoint son équipe, et je ne suis toujours pas ingénieur. Quelque chose a changé ?

Il y a toujours les ingénieurs diplomés d'un côté, les ingénieurs maisons de l'autre et moi au milieu, ni diplomé ni maison et pas le même logo sur la fiche de paie. 15 mois après, J'en sais à peine plus qu'avant, je fais de moins en moins de technique et un peu plus de bilans d'activités. Je gère des relations client-fournisseur, des référentiels documentaires (c'est plus mieux que classeur informatique de doc.) les relances sur les dossiers qui trainent en longueur. Bref je récupère l'activité d'un ingénieur, sans l'étiquette ni le salaire ; ça aurait été trop simple, trop beau. C'est pourtant tout bénéf' pour mon CV ... si j'arrive à présenter toutes ces nouvelles activités correctement ; réponses dans quelques jours, entretien annuel ...

Mais demain ? je fais quoi pour ma prochaine mission ?

lundi 4 août 2008

35 blues

bleeding hearts by Chidi Okoye
Il y a des pages, dans la vie,
plus lourdes et difficiles à tourner que d'autres ...

jeudi 10 janvier 2008

Qui pour un entretien ?

Lors d’une mission, avec qui faire son entretien ou évaluation annuel ?

Avec le client qui connait à peine la SSII, n’a aucun pouvoir sur le salaire (confidentiel) ou sur le plan de carrière et ne défendras que ses propres intérêts ?

Avec un chargé d’affaire ou un conseiller en ressources humaine de la SSII qui ne nous voit jamais en dehors de cet entretien et ne connais ni la mission ni le client et n’a donc aucun moyen d’évaluer quoique se soit ?

mardi 19 juin 2007

Administration sainte-nitouche

Encore un blog de prof fermé sur ordre d’un recteur.
Vu sur TICEblog, grâce à Veuve Tarquine et confirmé par l’auteur du blog sur son site Blogprof, le 3 juin 2007. Je cite :

Le recteur a rendu sa décision et m’inflige un blâme. Je ne sais pas trop quoi en penser. La motivation est tellement laconique et floue que je ne sais pas quelles parties de mon blog on me reproche : “mise en ligne sur internet d’un blog relatant la vie interne du collège Truc à Machinville.”

Parce que certains profs nous racontent leurs quotidiens il faudrait aussitôt les faire taire ?
Il y a déjà eu au moins un précédant :
http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?q=garfield
http://www.kozlika.org/kozeries/tag/Garfieldd
Qui s’était bien terminé.

Combien d’autres encore ?
Il faut espérer que ce ne sont que quelques cas isolés, deux ou trois erreurs de jugement, le temps que cette administration s’habitue à ce que devient internet et à ce que les “internautes” en font. Un ministre l’avait qualifié de mammouth, la formule était un peu maladroite, mais ce mammouth continue a nous montrer qu’elle était et est toujours juste. Jusqu’à quand ?

Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

et accessoirement :

Article 11 :

1. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.

jeudi 11 janvier 2007

C'est rasoir

En 1971, Gillette commercialise le premier rasoir à deux lames jumelées, en 1974 la version jetable et en 1975, le rasoir à tête pivotante. Gillette est suivi de prés en 1975 pour la version jetable par Bic et son premier rasoir (une seule lame).
Bic se rattrape en 2003 en sortant un rasoir à 3 lames, le Bic Sensor.rasoir 3 lames
A partir de là, tout s'accélère, wilkinson sort le Quattro (4 lames) en mars 2006. Aussitôt, ou presque, Gillette réplique, non pas avec un rasoir à 4 lames, mais directement avec une version à 5 lames plus une 6ème lame de finition Gillette Fusion.

C'est l'escalade ...

32 ans pour passer de 2 à 3 lames, 3 ans pour la 4ème et moins d'une année pour arriver à 5(+1) lames. Et demain ? dans 6 mois, on a la 6ème ou 7ème, dans 1 an, la 10ème ?

mardi 14 novembre 2006

The Gap

Parce que je m'ennuie, parce qu'il est minuit et parce que plein de choses , alors ...

Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap ! Mind the gap !

logo métro de Londres

- page 1 de 2