mercredi 21 février 2018

Elle en valentine

Pour la quatrième et dernière contrainte de l’atelier OuLiPo de Kaléïdoplumes, pour faire un escalier, ou une pyramide, de mots.

Ecrire la nouvelle en formant un “escalier” avec chaque ligne
première ligne, un mot
deuxième ligne, deux mots
troisième ligne, trois mots
et ainsi de suite …

Elle
Était là

Lire la suite...

lundi 12 février 2018

La complainte du "d"

A quoi ça sert d‘avoir des mots ou des maux d‘émaux, si l’on ne peut - ne doit - rien faire avec ? Une démonstration en démographie démocratique à propos de Démosthène à Meaux ? ou une démolition démoniaque et démodée autant que démoralisante ou démotivante ? Mais tout cela n’est qu’une histoire démonographique et démotique.

#anaphore ou #homéoptote ?

jeudi 25 janvier 2018

Aliénor encore

Pour la troisième contrainte, comme il parait que nous avons trop de lettres dans notre alphabet … Il a donc été décidé de façon unilatérale d’en supprimer quelques unes pour n’en garder que 11 ; toutes les autres étant dorénavant interdites.

Onzain hétérogrammatique http://oulipo.net/fr/contraintes/onzain-heterogrammatique

Un onzain hétérogrammatique est un poème de cent vingt et une (onze fois onze) lettres. On y emploie les dix lettres les plus fréquemment utilisées en français (AEILNORSTU – Aliénor sut) plus une laissée à votre choix.

Lettre bonus, le “F”

Aliénor, à la folie, fit-elle
Un feu, une fois, un fou ?
Etienne ou Tristan, sous la toile

Lire la suite...

mardi 23 janvier 2018

Mots partagés

Pour la troisième contraintes, comme il parait que nous avons trop de lettres dans notre alphabet … Il a donc été décidé de façon unilatérale d’en supprimer quelques unes pour n’en garder que 11 ; toutes les autres étant dorénavant interdites.

Onzain hétérogrammatique http://oulipo.net/fr/contraintes/onzain-heterogrammatique

Un onzain hétérogrammatique est un poème de cent vingt et une (onze fois onze) lettres. On y emploie les dix lettres les plus fréquemment utilisées en français (AEILNORSTU – Aliénor sut) plus une laissée à votre choix.

Avec un “M” en bonus.

A l’une, à l’un, à l’autre
les mots aimant

Lire la suite...

lundi 22 janvier 2018

Aliénor sut

Pour la troisième contraintes, comme il parait que nous avons trop de lettres dans notre alphabet … Il a donc été décidé de façon unilatérale d’en supprimer quelques unes pour n’en garder que 11 ; toutes les autres étant dorénavant interdites.

Onzain hétérogrammatique
http://oulipo.net/fr/contraintes/onzain-heterogrammatique

Un onzain hétérogrammatique est un poème de cent vingt et une (onze fois onze) lettres. On y emploie les dix lettres les plus fréquemment utilisées en français (AEILNORSTU – Aliénor sut) plus une laissée à votre choix.

Avec un “M” en bonus.

Aliénor sut-elle ?
Sut-elle, la sauterelle sensuelle,

Lire la suite...

samedi 20 janvier 2018

Kaléïdoplumes en balade

Kaléïdoplumes commence l’année avec un groupe de quatre consignes digne d’OuLiPo. Pour la deuxième consigne, il y est question d’acrostiche.

Acrostiche universel - Marcel Bénabou 2004
http://oulipo.net/fr/contraintes/acrostiche-universel

A partir d’un nom ou d’un mot donné (Kaléïdoplumes, avec ou sans les accents), vous pourrez écrire un poème qui compte autant de vers que ce mot compte de lettres, et dont le premier vers commence par la première lettre du mot, le deuxième par la deuxième, et ainsi de suite. Un mot “Kaléïdoplumes” est imposé, pour écrire une minimum de 12 vers.

Kilowatts ou Kilomètres
Alternatifs ou Alambiqués et
Légèrement Lunatique
Étienne s’Endort

Lire la suite...

lundi 15 janvier 2018

Désordre en cinémascope

Kaléïdoplumes commence l’année avec un groupe de quatre consignes digne d’OuLiPo Pour la première consigne, il est question d’un Abécédaire

http://oulipo.net/fr/contraintes/abecedaire Texte où les initiales des mots successifs suivent l’ordre alphabétique. L’objectif est de commencer chaque mot par une lettre différente de l’alphabet latin ou francophone, en utilisant toutes les lettres et si possible, dans l’ordre alphabétique.

Quand Charlie rencontra Juliet, était-ce à Lima ou à Quebec ? dans un Hotel ou sur un Golf ?

Lire la suite...

dimanche 14 janvier 2018

Au Bébé Charles

Kaléïdoplumes commence l’année avec un groupe de quatre consignes digne d’OuLiPo Pour la première consigne, il est question d’un Abécédaire

http://oulipo.net/fr/contraintes/abecedaire Texte où les initiales des mots successifs suivent l’ordre alphabétique. L’objectif est de commencer chaque mot par une lettre différente de l’alphabet latin ou francophone, en utilisant toutes les lettres et si possible, dans l’ordre alphabétique.

Avant d’Avoir Bu le Biberon, Charles Clama son Dédain Débonnaire,

Lire la suite...

mardi 31 janvier 2017

La plume du dernier jour

A l’occasion du marathon d’écriture 2017, réalisé avec marathon.big-forum.net et Kaléïdoplumes :

Abreuvée d’une encre, bleue, noire ou mauve, la plume attend. Allongée à côté d’une feuille blanche, elle rêve. En acier chromé, dorée en finesse ou véritable plume d’oie, elle s’impatiente, elle se languit. De ses rêves de milliers de mots, d’âme légère, d’émotions, de rires, de chants, de larmes, elle aimerait pouvoir partager, raconter, vivre. En attendant, elle rêve.

Lire la suite...

vendredi 4 juillet 2014

Au bout du tunnel

photographie d'un escalier dans un tunnel, avec puit de lumière Pour la consigne 303 de Kaléïdoplumes, sur le thème du tunnel. L’objectif était d’introduire une citation de Martin Luther King :

L’obscurité ne peut chasser l’obscurité, seule la lumière le peut.

tout en s’inspirant de cette photographie.


Et si … au bout n’était pas la lumière ?

Cet éclat de blancheur au bout du tunnel, aveuglant, masquant la réalité d’un autre monde, d’un non-rêve. Qu’y a-t-il de mieux entre le calme de l’obscurité et l’agitation permanente d’un soleil éclatant ? Antithèse à l’allégorie à la caverne, cet inconnu peut-être accueillant ou peut-être inhospitalier, vaut-il la peine d’être découvert ? peut-être, peut-être pas.

Lire la suite...

mercredi 25 septembre 2013

Corpus Christi - partie 5/5

Cette histoire en cinq partie a été écrite pour la consigne estivale de Kaléïdoplumes. La saga de l’été remplace les consignes hebdomadaires et avait pour thème cette année 2013, un monastère. Le personnage principal devait être un écrivain venant passer quelques jours ou semaines en retraite pour retrouver l’inspiration ou simplement se ressourcer.

Intrigue: En feuilletant les archives de la bibliothèque du monastère, il tombe sur un secret ? Une énigme ? Une information qui pourrait changer la face du monde ?


Sa quête commence plutôt bien, les deux premières églises sont contente de se débarrasser de grimoires encombrant. Écrit en latin alors que si peu de personnes savent encore le lire, ils ne font que prendre la poussière. Le suivant est dans un couvent dont l’entrée lui sera interdite par la mère supérieure. Il n’a ni l’envie ni le temps de parlementer, alors il décide de faire le mur. Après un premier repérage, le musée local lui apporte de quoi se renseigner sur l’édifice et la nuit suivante il escalade le mur d’enceinte. Faute de moyen suffisant pour son entretien, c’est presque une formalité.

Lire la suite...

lundi 23 septembre 2013

Corpus Christi - partie 4/5

Cette histoire en cinq partie a été écrite pour la consigne estivale de Kaléïdoplumes. La saga de l’été remplace les consignes hebdomadaires et avait pour thème cette année 2013, un monastère. Le personnage principal devait être un écrivain venant passer quelques jours ou semaines en retraite pour retrouver l’inspiration ou simplement se ressourcer.

Intrigue: En feuilletant les archives de la bibliothèque du monastère, il tombe sur un secret ? Une énigme ? Une information qui pourrait changer la face du monde ?


L’imposante porte de la bibliothèque arbore toujours le célèbre dragon terrassé par Saint Michel. Il sait, sans même la regarder, quelle clef il doit prendre pour l’ouvrir. Un tour pour ouvrir la trappe, une autre clef, des plus complexe qui existe, une serrure tout aussi complexe et il peut ouvrir la grande porte. Derrière, une porte vitrée coulissante et un digicode. En temps normal, il suffit de s’approcher pour qu’elle s’ouvre automatiquement, mais il est bien trop tôt pour l’ouverture au public. La lumière naturelle traversant le labyrinthe de rayonnage lui suffit pour se repérer, malgré l’heure matinale.

Lire la suite...

samedi 21 septembre 2013

Corpus Christi - partie 3/5

Cette histoire en cinq partie a été écrite pour la consigne estivale de Kaléïdoplumes. La saga de l’été remplace les consignes hebdomadaires et avait pour thème cette année 2013, un monastère. Le personnage principal devait être un écrivain venant passer quelques jours ou semaines en retraite pour retrouver l’inspiration ou simplement se ressourcer.

Intrigue: En feuilletant les archives de la bibliothèque du monastère, il tombe sur un secret ? Une énigme ? Une information qui pourrait changer la face du monde ?


Un dragon sur la porte le regarde d’un air de défi. Il reconnait Saint Michel terrassant le dragon. Se pourrait-il que … mais la porte s’ouvre sans lui laisser le temps de poursuivre sa réflexion. Il y a foule et un léger bruit de fond. Personne ne se retourne sur son passage, du moins le croit-il.

Lire la suite...

jeudi 19 septembre 2013

Corpus Christi - partie 2/5

Cette histoire en cinq partie a été écrite pour la consigne estivale de Kaléïdoplumes. La saga de l’été remplace les consignes hebdomadaires et avait pour thème cette année 2013, un monastère. Le personnage principal devait être un écrivain venant passer quelques jours ou semaines en retraite pour retrouver l’inspiration ou simplement se ressourcer.

Intrigue: En feuilletant les archives de la bibliothèque du monastère, il tombe sur un secret ? Une énigme ? Une information qui pourrait changer la face du monde ?


La porte a changé, un bas relief tout en circonvolutions semble apparaitre, mais il a toujours le sentiment désagréable de ne savoir ni comment il arrive devant cette porte ni pourquoi cette porte et cette bibliothèque en particulier.

Lire la suite...

mardi 17 septembre 2013

Corpus Christi - partie 1/5

Cette histoire en cinq partie a été écrite pour la consigne estivale de Kaléïdoplumes. La saga de l’été remplace les consignes hebdomadaires et avait pour thème cette année 2013, un monastère. Le personnage principal devait être un écrivain venant passer quelques jours ou semaines en retraite pour retrouver l’inspiration ou simplement se ressourcer.

Intrigue: En feuilletant les archives de la bibliothèque du monastère, il tombe sur un secret ? Une énigme ? Une information qui pourrait changer la face du monde ?

Vous constaterez que j’ai un peu contourné la consigne.


La porte devant lui est imposante. Elle s’ouvre sans bruit quand il s’approche, quelqu’un devait l’attendre. Derrière, la première chose qu’il voit, une quantité impressionnante de tables. Quelques livres posés ça et là attendent leurs lecteurs, d’autres ouverts n’ont plus besoin d’attendre. Sur la droite, des rangées de bibliothèques. Il est incapable d’en estimer le nombre, mais les devine chargées de livres. Sur sa gauche, ce n’est qu’une immense bibliothèque, de nombreuses échelles mobiles et une passerelle à mi-hauteur. Son regard ne peut s’empêcher de suivre l’alignement parfait de tous ces livres reliés, il les devine précieux. Tout au fond, dans une grande alcôve, une croix surmonte un petit bureau. Quelques lecteurs chargés de livres attendent. Tout semble figé dans un silence impénétrable.

Lire la suite...

dimanche 16 juin 2013

Couples au cinéma

affiche du film Sleepy Hollow - affiche du film Au-Delà - affiche du film Le chocolat

Lire la suite...

samedi 25 mai 2013

L'île au trésor

Pour un défi un peu particulier sur Kaléïdoplumes, où il est question d’écrire une histoire en utilisant les seules lettres de l’alphabet contenues dans un mot donné. Pour cette histoire, il fallait se baser sur le mot “supercalifragilisticexpialidocious” et n’utiliser que les lettres contenues dans ce mot.

Le phrasé suit le trait rose ou rouge du papier d’écolier à carreaux. Traits acérés sur le fil de l’ épée ou larges et délicats du roi de cœur. La feuille est pâle, l’écriture triste.

Il faut choisir, fuir ou lutter. Fuir sa geôle, ôter ses fers futiles. Lutter, laisser là, Circé et supplices, oser. Chercher l’île aux oiseaux, croiser sa fée Clochette. Tracer sa route sur le papier ou l’écrire sur le réel. Irréel, utopie ?

Ile au trésor, île solitaire, perruches et paradisiers, espoir et goélette.

lundi 20 mai 2013

Montrer la Lune ?

affiche du film E.T. affiche du film Exit

samedi 4 mai 2013

Une lutine et un rat

Pour un défi un peu particulier sur Kaléïdoplumes, où il est question d’écrire une histoire en utilisant les seules lettres de l’alphabet contenues dans un mot donné. Pour cette histoire, il fallait se baser sur le mot “naturaliser” et n’utiliser que les lettres contenues dans ce mot.

Naturelle, elle erre sans aile. Une antre, elle entre et là, un rat naturiste et triste, s’ennuie. Il luit, elle rit un instant, une éternité. Sans rature, a leur insu, la nature les lie l’un et l’autre, l’un à l’autre ; un lien en lin et lierre. Ils rient.

Un seul être et elle, unité de l’instant, un trait entre elle et lui. Ils saisissent l’instant et l’instant les saisit. Dans l’antre, un âtre, dans l’âtre, une aile et une aile et, sur une allée, un lutrin. Elle à l’aise en ailes s’étire et lui sur le lutrin lit. Ainsi instruit, ils s’allièrent et s’en allèrent, à tire d’ailes.

Ils s’en allèrent l’un et l’autre, un rat à terre et une lutine en l’air.

mercredi 17 octobre 2012

Le rapport de l'abîme 2

Pour la consigne 225 de Kaléïdoplumes, après la quatrième de couverture, voici la première page d’un livre qui n’existe pas …

C’est un article sur l’architecture des quartiers populaires qui attira son attention. Il était illustré de la photographie d’une maison originale dans un quartier discret. D’un style orientale, elle détonnait par rapport à ses voisines plus ordinaires. Le doc ne se doutait pas encore qu’il allait connaître l’histoire de ses occupants mieux qu’eux mêmes.

D’autres affaires occupaient les longues journées de ce détective un peu particulier installé depuis quelques années à quelques miles à l’ouest de la Nouvelle Orléans. Habitué aux demandes de recherches d’héritiers, il commençait à se faire connaître pour ses recherches généalogiques et biographiques.

L’année 2005 démarrait très bien pour ses affaires. Une équipe de la télévision régionale l’avait suivi la semaine passée, suivi de quelques articles de presse élogieux. Il ne doutait pas que cela lui apporterait quelques clients et une maison comme celle là lui serait bien utile pour les accueillir et mettre un bureau à la disposition des ses futurs assistants.

Des piles d’archives poussiéreuses et une secrétaire de mairie récalcitrante lui ôtèrent l’idée de l’esprit.

- page 1 de 30